Question en attente de réponse

Suite à la pause - Réponse de Fizz...d'autres comme moi?

Bonjour.
J'ai participé avec plaisir hier à la pause de réponse...Cela étant dit, j'ai reçu un courriel de Fizz ce matin...disant qu'il avait effacé ma réponse et d'offrir des conseils plus aidants la prochaine fois, plutôt que de référer à la bulle de clavardage...Oh et ils m'ont référé à ce lien : https://fizz.ca/en/community-user-guidelines .

Il y en a d'autres à qui cela est arrivé?

:-)

Réponses

Des pistes de solutions....
Investir dans un service a la clientèle capable, avec les ressources, en ligne, capable de résoudre les problèmes
Merci de votre patience....

Il ont envoyé le courriel au membre qu’il on répondu au question ( sans vraiment répondre)

Honnêtement j’ai l’impression que ça n’a servi à rien. Il va toujours avoir des personnes qui vont faire le contraire et pour avoir une plus grande effets il aurait fallu le faire plusieurs jours.

Ari
Ari

Ari

User level
Niveau
1
436 / 750
points

Non, jamais recu cela, mais j'ai déjà vu un commentaire se faire effacer

Des conseils plus aidants ?
Sur le fond, nous sommes des « employés » gratuit pour Fizz.... tout ça pour quelques rabais supplémentaires... avec le temps que nous pouvons passer sur le forum c’est incroyable de répondre ça !!
Continuons à travailler gratuitement ... à non pardon pour 3 points la réponse.

Je ne dirais pas que le message était insultant. Moi je l'ai trouvé poli. Peut être un peux hypocrite car effectivement si on fait le ratio nombre des points par réponse et ce que vaut un point (genre 1500 pt pour avoir 1$ de récompense en plus...) on peut dire que c'est du travail presque gratuit que les utilisateurs font.

Juste pour le fun : 30 seconde la réponse (genre quand ont est une machine comme Mike). Ca donne 3 pt et un kudou (parce que je suis optimiste). Donc 13 points, soit 0.0087$ pour 30 secondes. Ca revient environs à 1$ de l'heure.

Par contre c'est aussi ca qui permet à Fizz de donner des tarifs très attractifs... Donc dans un sens on sait ce pour quoi nous avons signés.