Cette question a été résolue

Alert amber

Avez-vous reçu aler ambert? Moi je n'ai rien reçu. Je ne sais pas si nous étions supposés de la recevoir non plus.

Mike
Mike

Mike

User level
Niveau
4
5000 / 5000
points

Avez-vous déjà reçu des alertes Amber avec votre précédent fournisseur de services sans fil?

Les fournisseurs de services sans fil sont tenus de disséminer les alertes au public depuis au moins l'an passé et même un peu plus. Or, Fizz n'est en opération que depuis l'automne passé.

Si votre cellulaire ne recevait pas d'alertes auparavant, c'est peut-être aussi qu'il n'est pas configuré pour les recevoir.

Personnellement, je n'en recevais pas davantage avec Virgin Mobile ni avec Koodo, tout simplement parce que mon cellulaire n'est pas compatible.

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

Non (0)

Oui (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Jeansoleil
Jeansoleil

Jeansoleil

User level
Niveau
1
395 / 750
points

Rien reçu. Je pense que ca peut dépendre du téléphone aussi et le système n'est peut être pas au point.

Mike
Mike

Mike

User level
Niveau
4
5000 / 5000
points

J'ai déjà reçu un alert de test avec Fido

@Mike : Et l'alerte en question ce matin, c'est quelqu'un d'autre dans la maison qui l'a reçu? Ou c'est passé à la télé ou à la radio?

Dans le cas où quelqu'un d'autre dans la maison l'ait reçu et pas vous, alors que vous avez déjà reçu des alertes, c'est un peu étonnant en effet.

Toutefois, si personne du foyer ne l'a reçu non plus même en étant chez d'autres fournisseurs sans fil, ça peut aussi être parce que vous n'êtes pas dans les régions visées, tandis que la télé et la radio sont parfois incluses malgré tout dans la dissémination des alertes.

Plus de détails sur le système national d'alertes au http://www.enalerte.ca/ afin de vérifier la compatibilité des appareils et les raisons pour lesquelles on peut ne pas recevoir les alertes.

Mike
Mike

Mike

User level
Niveau
4
5000 / 5000
points

Je l'ai écouté à la radio, je ne sais pas si nous sommes supposés de la recevoir non plus.

Mike, si ce sont des tests, en principe, votre cellulaire devrait le recevoir. S'il est compatible bien sûr et que vous êtes branché à une antenne LTE. Puisque tous les fournisseurs de services sans fil sont obligés d'adhérer au système. Même chose pour les radios/télé qui sont aussi obligées de faire partie du système des alertes au public.

Comme j'explique dans une autre discussion dans le forum, l'envoi des alertes publiques sont disséminées selon les régions où sont situées les destinataires. Ce n'est sans doute pas tout le monde, ce matin vers 6:10, qui a reçu au Québec l'alerte Amber ontarienne. Probablement pas en Gaspésie ni sur la Côte-Nord.

Les alertes sont envoyées selon les régions statistiques définies par Statistique Canada et les services publics qui émettent les alertes ne font qu'entrer dans le système les régions où ils estiment nécessaires d'acheminer les alertes. Il y a les régions géographiques, le code de la province ou du territoire, la division de recensement, puis la subdivision de recensement.

Tout le principe des zones de Statistique Canada se retrouve ici : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/92-195-x/2011001/othe...

Si, par exemple, la GRC émet une alerte dans la province du code 12, elle ciblera toute la province de la Nouvelle-Écosse. Si elle cible 35-06, elle cible l'Ontario (35) et plus précisément la division de recensement d'Ottawa (06).

Il n'y a aucun paramètre régional à changer pour ça dans l'appareil. Ça tient de notre position et notre connexion à telle ou telle antenne au moment où l'alerte est émise.

C'est tout à fait normal que si on est situé à Edmonton en Alberta au moment où une alerte à la bombe est lancée, qu'on la reçoive, et non pas des alertes de feu de forêt de la Côte-Nord.

Quand vous dites avoir entendu l'annonce à la radio mais pas sur le cellulaire, ça se peut.

Les radios sont dotées de boîtiers qui sont encodés afin de disséminer les alertes qui couvrent telles et/ou telles autres régions couvertes par leur antenne de transmission, comme expliqué ci-dessus.

Ainsi, une radio comme CKOI 96,9 à Montréal qui a une antenne de 307 000 watts a sans doute un boîtier qui dissémine des alertes qui touchent une plus grande région, que la petite station de la Montérégie pourtant à 40-45 minutes en voiture dont la portée de l'antenne n'est que de 3 ou 4 000 watts par exemple.